Tag - bleu

Fil des billets

dimanche 2 janvier 2011

Faire-part médiéval

Anne-Claire et Maxime m'ont confié la réalisation de leur faire-part pour leur mariage en 2011.
C'est avec grand plaisir que nous l'avons élaboré en étroite collaboration et selon les désirs des futurs mariés.
Ils désiraient qu'apparaissent deux animaux mythiques et leurs blasons réunis en un seul...le reste est venu au fur et à mesure.
Il ne restera plus qu'à les fermer avec un sceau de cire!

faire-part medieval moyen age mariage ceremonie couple normandie

mercredi 22 décembre 2010

2011


Belle fin d'année 2010 à tous & l' pour 2011

vendredi 22 octobre 2010

Leporidae 04

lièvre bleu serie animus

animus


Légendes autour du Lièvre

Selon les croyances chinoises, le lièvre a une très longue espérance de vie.
Il pourrait atteindre l'âge fabuleux d'une centaine d'années et deviendrait de couleur bleue en atteignant les cinq cents ans.
Les Chinois comme les Japonais voient dans les reliefs lunaires, l'image d'un lièvre.

Cette idée trouve son origine aux Indes d'où vient la légende suivante:
Dans le passé, le lièvre s'est lié d'amitié avec le singe et le renard. Tous partagent le même toit.
Un jour, le Roi de toutes les divinités, descend sur Terre sous les traits d'un honorable vieillard.
Ayant faim, il frappe à leur porte et demande qu'on lui serve un repas.
Le singe lui apporte les fruits qu'il a cueilli dans les arbres, le renard lui présente un poisson, mais le lièvre n'a rien à lui offrir.
Le dieu le réprimande sévèrement.
Le lièvre demande alors à ses amis de préparer un bon feu.
Lorsque les flammes s'élèvent et que les braises sont suffisamment chaudes, le lièvre se jette sur le bûcher en sacrifice et offre son corps comme nourriture au vieillard.
Ce dernier, déclinant son titre de Roi des Dieux, réunit les restes du lièvre et les place sur la Lune afin que le sacrifice de l'animal soit visible de tous.
Depuis cette époque, dit la légende, il y a un lièvre dans la Lune.

Une autre légende japonaise, venant en complément, affirme que la huitième nuit du huitième mois, lors de la pleine Lune, une hase descend du ciel en direction de la mer et joue dans les vagues.
C'est alors quelle se souvient qu'elle doit perpétuer la race et conçoit miraculeusement.
Certains anciens écrits japonais affirment, avec sérieux, que si la Lune n'est pas pleine à la date indiquée, la conception échoue et il s'ensuit un manque de levreaux l'année suivante.
Aby sur Facebook
Haut de page