Série ANIMUS

Fil des billets

Les messagers

Je profite de la mise en ligne de ma série "Les messagers" pour vous souhaiter une très belle année 2014...mieux que la précédente et moins bien que la suivante !
Cette série a été réalisée pour la papeterie de fin d'année et est composée de 12 animaux blancs portant des messages aux quatre coins du monde.
Je pense démarrer une prochaine série très bientôt...j'ai déjà quelques idées mais je ne vous en dit pas plus, il faut maintenant que je trouve le temps !
Cette série est disponible en tirage, n'hésitez pas à me demander plus d'infos par mail !























2011


Belle fin d'année 2010 à tous & l' pour 2011

Strigidae 07

La série "Animus" s'arrête pour le moment.
Pour pourrez bientôt trouver en boutique cette série de 8 cartes postales en série limitée!

chouette effraie conte legende animal oiseau blanc foret


animus


Symbolisme

La chouette est le symbole de la sagesse dans le monde antique, elle est liée à la déesse grecque Athéna.
Déesse des Arts et de la sagesse de la guerre défensive de l'activité intelligente, elle prête son symbole ailé à la ville d'Athènes, qui frappe monnaie à l'effigie de l'animal qui se retrouve actuellement sur la pièce grecque de un euro.
Dans de nombreuses institutions (écoles, universités), la chouette fait partie des armes héraldiques.

Dans le monde romain, les termes striga (sorcière) et strix (chouette/stryge) sont utilisés en parallèle.
On accuse les oiseaux nocturnes de boire le sang des enfants pendant la nuit (d'où le mythe des stryges).
Les Romains empruntent aux Grecs leur vision des chouettes. Ils y voient aussi un symbole de mort, car elles volent de nuit et nichent en des lieux difficiles d'accès. Voir une chouette de jour devient alors un mauvais présage.

Au Moyen Âge, elle est associée à la rouerie et à la tromperie : elle profite de la nuit pour chasser, moment où ses proies sont souvent "aveugles" tandis qu'elle voit clair. On la cloue donc devant sa porte pour conjurer le mauvais sort.

Dans l'armée française, elle est le symbole de la Brigade de Renseignement.

Pour les Roumains, le cri de la chouette annonce le décès proche de quelqu'un vivant dans le voisinage. Cette croyance se retrouve dans certaines régions françaises mais ici associée au décès d'un être proche au niveau familial.

Son caractère nocturne lui vaut aussi une connotation démoniaque : elle se retrouve être l'animal de compagnie des sorcières (voir les familiers dans Harry Potter).
Sa capacité à voler en silence, sa couleur blanche et son cri strident, expliquent le nom de la chouette effraie (dite aussi Dame Blanche), et sa présence dans de nombreuses histoires de fantômes.
De façon plus anecdotique, la double symbolique « oiseau de la sagesse »/« oiseau à lunettes qui veille tard » en fait le symbole tout trouvé de certains khagneux (préparationnaires littéraires) qui la nomment Vara (cagneuse, en latin).

Au Japon, les chouettes sont des symboles positifs ou négatifs en fonction de leur espèce. Les chouettes effraies sont démoniaques alors que les chouettes hulottes sont des messagères des dieux.
Source wikipédia

Laurasiatheria 06

chauve souris noir chateau legende conte lune


animus


Symbolisme

Les chauves-souris ont été longtemps persécutées en occident à cause de leurs prétendus maléfices. En les clouant aux portes des granges, on croyait lutter contre les mauvais sorts.
Les chauves-souris sont sacrées au Tonga, en Australie, en Bosnie et en Afrique de l'ouest.
Elles sont souvent considérées comme la manifestation physique d'un esprit errant.
Elles sont intimement associées avec le mythe des vampires à qui on prête la capacité de se métamorphoser en animaux, notamment en chauves-souris.
Elles sont aussi le symbole des fantômes, de la mort et des maladies.
Pour les Amérindiens (tels les Creeks, les Cherokees et les Apaches), elles représentent un esprit malin.
En Chine, elles sont le symbole de longévité et de gaieté.
En Pologne et en Macédoine, elles sont considérées comme des animaux de bon augure.
Dans la culture occidentale, les chauves-souris sont souvent assimilées à la nuit avec une connotation de malheur ou de mort.
La chauve-souris est aussi l'emblème de la ville de Valence et de la marque de rhum Bacardi.

Mythologie

Le cocatrix est un animal fabuleux et imaginaire, qui possède selon la légende une tête de coq, des ailes de chauve-souris et un corps de serpent ou de coq.
Camazotz est un dieu chauve-souris dans la religion maya.

Légende

La chauve-souris et le cloître de la cathédrale de Tréguier : "Au temps jadis, une souris vint à demander l'hospitalité à une hirondelle qui avait bâti son nid dans une vieille cheminée et couvait ses œufs ; celle-ci, que son mari avait abandonnée, y consentit, mais à la condition que, durant trois jours, la souris couverait à sa place.
La souris accomplit sa tâche, puis elle partit. Voilà les petits éclos, mais ils étaient couverts de poils au lieu des plumes, et ils avaient une tête et un corps de souris, avec des oreilles et des ailes crochues comme le diable.
L'hirondelle en mourut de chagrin ; après ses funérailles, la reine des hirondelles fit enfermer les orphelins dans le cloître de la cathédrale de Tréguier et leur défendit, sous peine de mort, de ne jamais sortir à la lumière du soleil.
Voilà pourquoi on ne voit jamais de chauve-souris pendant le jour."

Source

Mustelidae 05

blaireau

animus


Légendes et Littérature


Dans le Roman de Renart, Grimbert, le blaireau, est le cousin du goupil.
Symbolisant le clergé, il n'a de cesse, par sa sagesse et ses conseils judicieux, de prendre la défense du renard.

Dans Les Animaux du Bois de Quat'sous, où chaque animal de l'expédition est appelé par le nom de son espèce, Blaireau est un vieux blaireau, doyen des animaux du Bois de Quat'Sous, dernier survivant d'une grande famille de blaireaux et respecté pour sa sagesse.
Lors du voyage, il seconde Renard, son ami de longue date.

La femelle du blaireau est la blairelle et le petit le blaireautin.

Source: wikipédia

Leporidae 04

lièvre bleu serie animus

animus


Légendes autour du Lièvre

Selon les croyances chinoises, le lièvre a une très longue espérance de vie.
Il pourrait atteindre l'âge fabuleux d'une centaine d'années et deviendrait de couleur bleue en atteignant les cinq cents ans.
Les Chinois comme les Japonais voient dans les reliefs lunaires, l'image d'un lièvre.

Cette idée trouve son origine aux Indes d'où vient la légende suivante:
Dans le passé, le lièvre s'est lié d'amitié avec le singe et le renard. Tous partagent le même toit.
Un jour, le Roi de toutes les divinités, descend sur Terre sous les traits d'un honorable vieillard.
Ayant faim, il frappe à leur porte et demande qu'on lui serve un repas.
Le singe lui apporte les fruits qu'il a cueilli dans les arbres, le renard lui présente un poisson, mais le lièvre n'a rien à lui offrir.
Le dieu le réprimande sévèrement.
Le lièvre demande alors à ses amis de préparer un bon feu.
Lorsque les flammes s'élèvent et que les braises sont suffisamment chaudes, le lièvre se jette sur le bûcher en sacrifice et offre son corps comme nourriture au vieillard.
Ce dernier, déclinant son titre de Roi des Dieux, réunit les restes du lièvre et les place sur la Lune afin que le sacrifice de l'animal soit visible de tous.
Depuis cette époque, dit la légende, il y a un lièvre dans la Lune.

Une autre légende japonaise, venant en complément, affirme que la huitième nuit du huitième mois, lors de la pleine Lune, une hase descend du ciel en direction de la mer et joue dans les vagues.
C'est alors quelle se souvient qu'elle doit perpétuer la race et conçoit miraculeusement.
Certains anciens écrits japonais affirment, avec sérieux, que si la Lune n'est pas pleine à la date indiquée, la conception échoue et il s'ensuit un manque de levreaux l'année suivante.

Canidae 03

renard gris blanc nuit goupil roux animal dessin

animus

La symbolique du Renard

En Europe
Dans l'imaginaire européen, le renard est associé à la flatterie, au mensonge, à la malice et à la ruse.
Chez les peuples du nord de l'Europe, le renard est l'un des animaux emblématiques de Loki, dieu scandinave du feu et de la malveillance.
Par ailleurs, Renarde semblerait recouvrir une Dise Matrone du Rhin.
Selon certaines sources, il aurait guidé Orphée dans sa descente aux Enfers.
Le renard est aussi le symbole des habitants de la ville grecque de Messène. (voir Créontadiès).
Dans la mythologie grecque, le renard de Teumesse est une créature fantastique rattachée au cycle thébain.
L' enfant au renard est une anecdote rapportée par Plutarque et qui devient très populaire dans l'Antiquité comme symbole des rigueurs de l'éducation spartiate : l'enfant préfère se laisser dévorer les entrailles plutôt que d'avouer le vol d'un renardeau qu'il cache dans son manteau.

En Amérique
Son nom espagnol « zorro » est aussi celui d'un célèbre justicier masqué héros de nombreuses fictions.

En Asie
Dans de nombreux pays d'Orient (Chine, Iran, Japon, Mongolie), c'est un personnage double : dans le folklores chinois, la Renarde est une horrible sorcière qui se déguise, le jour, en une superbe jeune fille ; elle invite ensuite les gens à venir festoyer dans sa maison, où le soir venu, elle leur fait subir mille vilenies avant de les abandonner sur un terrain vague.
Dans le folklore japonais le renard incarne l'esprit du mal.
Tous sauf un, Inari, qui accompagne la divinité de l'agriculture.
On dit que les renards japonais ont adopté certaines mœurs des humains, en particulier celles concernant le mariage.
Les kitsune (renards) sont rusés, jouent des tours et sont doués de pouvoirs magiques, comme de se transformer en femme-renarde.
N'importe quel kitsune est censé être capable de changer de forme quand il atteint un âge avancé (souvent une centaine d'années), et ses pouvoirs ne cessent de croître avec le temps.
Parallèlement, de nouvelles queues lui poussent, et il peut devenir un renard à neuf queues.
Source

Sciuridae 02

ecureuil roux animal dessin

animus



Symbolisme de l'écureuil

En Europe, les écureuils étaient considérés autrefois avec une grande méfiance.
Les mythes des Germains du Nord relatent l'existence d'un écureuil appelé Ratatöskr (« dent de rat ») qui ne cessait de monter et de descendre sur le tronc de l'arbre du monde Yggdrasil (voir Frêne) et semait la discorde entre l'aigle installé sur sa cime et le serpent Nidhogr, en racontant à chacun ce que l'autre avait dit de lui.

L'écureuil fut aussi rapproché du dieu germain Loki.
Cet animal roux qui fuit sans cesse à toute vitesse et ne se laisse jamais attraper fut considéré à l'époque chrétienne comme une véritable incarnation du Diable.

Pour les indiens d'Amérique, avoir la force de l'écureuil se dit de l'homme qui est toujours en mouvement.
Rêver d'un écureuil est une invitation à se préparer pour un grand changement.
Il apprend aussi à réserver son énergie pour un besoin ultérieur mais aussi à réserver son jugement pour l'avenir.

En héraldique l'écureuil est le symbole de la prévoyance, de l'agilité, de la vivacité et de l'indépendance ou bien encore des contrées boisées.
S'il est d'azur, il symboliserait la foi dans le commerce, s'il est de sable il symboliserait « un homme juste qui corrige les vices ».
Nicolas Fouquet, intendant général des finances de Louis XIV, portait sur ses armes un écureuil ("fouquet" en patois) accompagné de la devise "quo ne ascendet ?" (jusqu'où ne montera-t-il pas ?)
Source

- page 1 de 2

Aby sur Facebook
Haut de page